Les résultats d’admission du concours de recrutement des magistrats administratifs

Les résultats d’admission du concours de recrutement complémentaire des magistrats administratifs sont disponibles depuis peu. Vous pouvez les retrouver à cette adresse : Résultats d’admission. Nous l’avions indiqué dans nos précédents articles à ce sujet (Les résultats d’admissibilité du concours de recrutement complémentaire des magistrats administratifs ; Les sujets 2011 du concours de recrutement complémentaire des magistrats administratifs), 40 places étaient ouvertes. Les lauréats suivront donc une formation de 6 mois au sein du Centre de Formation de la Juridiction Administrative (CFJA) à Montreuil avant de prendre leurs fonctions en juridiction dans le courant de l’été 2012.

Les oraux se sont déroulés au cours du mois de novembre au palais Royal. Chaque candidat tire un sujet, puis prépare pendant 30 minutes un exposé qui dure 10 minutes sur ce sujet. A la suite de cet exposé devant le jury, il est soumis à 20 minutes de questions diverses et variées. Voici un florilège non exhaustif des sujets 2011 des oraux : la hiérarchie des normes ; l’accès aux documents administratifs ; l’ouvrage public ; les dommages de travaux publics ; l’intérêt à agir ; la chose jugée ; les moyens d’ordre public ; la coopération intercommunale ; la déontologie du juge administratif ; la décentralisation.

Rendez-vous en 2012 pour la prochaine édition du concours.



Catégories :Formations / Cursus / Concours, Métiers du Droit

Tags:, , , , , ,

7 réponses

  1. Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! Pourquoi le concours de recrutement complémentaire de conseillers de tribunal administratif et de cour administrative d’appel n’est-il ouvert qu’aux diplômés âgés de plus de 25 ans au moins ? Vais-je devoir attendre tant d’années avant de me présenter ?

    Si telle est la loi…

    Maxime

    • Eh oui, malheureusement, c’est la loi. On n’y peut pas grand chose, c’est comme ça. En réalité, cela a une explication historique : à l’origine, les membres du corps des TA – CAA étaient tous issus de l’ENA. Mais avec l’augmentation de l’activité contentieuse des TA puis la création des CAA, il a fallu augmenter le nombre de magistrats administratifs. On a donc créé un concours spécifique : le concours de recrutement complémentaire. Néanmoins, il fallait éviter de faire une concurrence frontale au concours de l’ENA. Comme le concours externe de l’ENA avait une limite d’âge maximale (28 ans je crois), on s’est dit qu’on allait mettre une limite d’âge minimale pour le concours de recrutement complémentaire (cela était 28 exactement je crois au départ). Comme ça, on empêchait les jeunes diplômés qui voulaient court-circuiter le concours de l’ENA. Mais la demande étant de plus en plus forte, et les promos à l’ENA de plus en plus minces, il a fallu se résoudre à abaisser cette limite d’âge à 25 ans.
      Aujourd’hui, il est vrai qu’un étudiant qui sort de la fac de droit avec un Master 2 a, s’il ne redouble aucune année et n’a pas d’année d’avance, 22 ou 23 ans. Cela fait un trou de 2 ans. Mais cela permet de bien préparer le concours. Beaucoup de jeunes qui n’ont pas l’âge en profite pour faire des stages, un deuxième M2 ou bien être assistant de justice dans un TA ou une CAA. Ce dernier choix est clairement une très bonne expérience pour préparer le concours, notamment la note sur dossier. Alors, à vos CV et lettres de motivation !

  2. C’est vrai qu’être assistant de justice dans un TA ou une CAA prépare extrêmement bien au concours, en particulier à la note de synthèse, qui requiert une grande capacité de rédaction et de concision de propositions complexes et nombreuses (d’après ce que j’ai pu en voir). Les facultés de droit proposent désormais des préparations au concours. Les M2 offerts préparent relativement bien les élèves, certains plus que d’autres (je pense en particulier au master 2 contentieux publics à la Sorbonne par exemple). Je pense d’ailleurs candidater pour ce dernier, qui proposent des enseignements tout à fait adaptés à aux connaissances qu’il faut avoir impérativement pour le concours.
    Certains évoquent une réforme du concours, qui incorporerait des épreuves de culture générale et de langue… Ce qui nous favoriserait clairement, nous les étudiants des IEP (les langues sont souvent les « oubliées » des formations universitaires).

  3. Attention, pour le concours TACAA, ce n’est pas une note de synthèse, c’est une note sur dossier contentieux. En gros, c’est ce qu’on attend des magistrats, à savoir qu’on donne un dossier contentieux, et on leur demande de rédiger une note sur le dossier avec l’analyse du dossier, les questions qu’il pose, les moyens soulevés par la requête et les réponses en droit à y donner. Donc ça demande bien plus que de la rédaction et de la concision, ça demande de grandes connaissances dans tous les pans du droit public (droit de l’urbanisme, de la fonction publique, du service public, des marchés publics, des contrats, etc.) puisqu’il faut répondre aux moyens et dégager les solutions.
    Je connais quelques personnes qui sortent du M2 contentieux public et qui en effet en sont très contents. Ils préparent aussi le concours. Mais bien sûr, en plus d’un M2, il faut suivre une préparation (privée ou publique) au concours, car rien ne remplace l’entraînement pour l’exercice de la note sur dossier contentieux.
    Enfin, pour la réforme du concours, il semble qu’elle soit en effet en marche avec une distinction concours externe / concours interne. S’ils rajoutent de la culture générale et une langue, je ne vois pas spécialement l’intérêt. Mais bon, c’est peut-être pour être plus sélectif encore, mais ça favorisera les élèves d’IEP par rapport à ceux de fac, c’est sûr. Pas forcément une bonne chose quand on voit que dans tous les concours, hormis celui là, les étudiants d’IEP sont déjà très largement favorisés.

Rétroliens

  1. Réformes des concours de l’ENA et des TA CAA : les rumeurs vont bon train ! « Les Chevaliers des Grands Arrêts
  2. Rapport du jury du concours de recrutement complémentaire des magistrats administratifs « Les Chevaliers des Grands Arrêts
  3. La réforme du concours de recrutement complémentaire des magistrats administratifs « Les Chevaliers des Grands Arrêts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :